4 novembre 2008

Crachat de Lune

Classé dans : Ciel, biotopes — naturnet @ 16:08

Il n’y avait rien et il y a tout !

Expression récurrente sur ce site ; hier, il n’y avait rien sur l’allée du jardin et aujourd’hui, après la pluie, ces amas verdâtres et gélatineux jonchent les pavés.

Le crachat de Lune tient son nom de cette faculté d’apparaitre dans certaines conditions d’humidité, de saison, … et la Lune dans tout ça ?

Il s’agit d’une sorte de ruban vert replié sur lui-même. un peu comme ces algues sur l’estran à marée basse. La mer n’est pourtant pas venue cette nuit sur l’allée du jardin

On lui doit la couleur du ciel !

< Regardons de plus près :

Une fine membrane translucide, pas de racine ni de feuilles, le tout posé sur les pavés de l’allée. Pas de terre, ni de flaque d’eau, le ruban sorti de nulle part est simplement là.

Prélevons un fragment et le voici en transparence sur la lame du petit microscope à tambour.

.

.

.

On  observe un enchevêtrement de petites chaines. En grossissant encore, on distingue des petites cellules “rondes” alignées .

Le crachat de Lune ou Nostoc est une colonie de cyanobactéries (anciennes algues bleues). Cet “être” a la faculté de se dessécher au soleil et de passer inaperçu jusqu’aux prochaines pluies qui le “ramèneront à la vie”.

Il n’y avait rien et il y a tout !

Voici  l’une des premières formes de vie à conquérir la terre il y a plus de trois milliards d’années.

On lui doit  une grande partie de l’oxygène atmosphérique donc la couleur du ciel ; son pigment bleu, la phytocyanine est la base de la photosynthèse.

nostoc


Nostoc possède dans sa chaine des cellules spécifiques un peu plus grosses (on en distingue  ci-contre) : les hétérocystes cellules à paroi plus épaisse pour protéger leur contenu azoté de l’oxygène, sous-produit de la photosynthèse. Les cyanobactéries ont produit de l’oxygène, ont su se protéger de ses effets néfastes, ont fixé l’azote atmosphérique, …

Il n’y avait rien et il y a tout !

En fixant l’azote atmosphérique et en le restituant au sol, Nostoc permet aux végétaux de se développer.  (  - cyanobactérie : un site pour en savoir + )

Nostoc en question ?

Apparition rapide, dessiccation, “résurrection”, production d’oxygène, fixation de l’azote, propriétés médicinales, … ces  propriétés du crachat de Lune ont retenu l’attention  des alchimistes.

Nostoc nous poserait-il de nouvelles questions ?


31 octobre 2008

La pierre de rosée

Classé dans : Ciel, hortus, éléments — naturnet @ 1:02

L’eau dans tous ses états

Ce matin, il faisait  froid, les vitres de la serre sont encore décorées par le givre.

La structure de ces fleurs de givre est complexe ; un centre, des branches, des pointes,… On dirait comme une écriture mais dans quelle langue ?

Il nous faudrait une pierre de Rosette ou de rosée pour décoder ce message.

En cherchant bien, on finit par découvrir une signature, un cristal de glace parfait ; il s’agit d’un hexagone régulier.

La physique nous dit que les molécules d’eau H2O s’agencent pour former la “glace lh”, qu’elle cristallise dans le système hexagonal à la pression atmosphérique à partir de 0°C. Tout cela ne nous dit pas pourquoi tant d’harmonie, de délicatesse ?

L’eau minérale ? ou le minéral d’eau ?

20 octobre 2008

l’herbe fume

Classé dans : Ciel, hortus, éléments — naturnet @ 22:30

la Rosée Cuite

Une brume prend naissance sous nos yeux.

Nous sommes à l’automne dans le centre de la France.

Le ciel  dégagé à l’aube a fait chuter la température  proche de zéro et la rosée est abondante.

Les premiers rayons de soleil touchent la pelouse,  l’énergie se transmet à l’herbe et aux gouttelettes de rosée, leur température devient supérieure à celle de l’air et la rosée s’évapore.

Voir cette vidéo : à toute vapeur

De la rosée, des fils de la Vierge et un rayon d’énergie…

J’avais attaché autour de moi quantité de fioles pleines de rosée, sur lesquelles le Soleil dardait ses rayons si violemment, que la chaleur qui les attirait, comme elle fait les plus grosses nuées, m’éleva si haut, qu’enfin je me trouvai au-dessus de la moyenne région. ” (Cyrano de Bergerac “Des Etats et Empires de la Lune et du Soleil”)