1 mai 2017

message des cubes

Classé dans : 1-Nouveau, éléments — naturnet @ 22:09
Cubes de fluorine

Cubes de fluorine

Le minéral du premier mai

Ce matin, ces petits cubes violets aux arêtes soulignées sont venus à ma rencontre lors de la balade en pays Bourbonnais.
La Fluorine violette de Néris les Bains est de retour.
Son étymologie latine “fluere” signifie « fondant » ; elle était utilisée par les alchimistes pour faciliter la fusion des métaux. Chez les Grecs, la fluorine symbolisait l’intelligence et le savoir-faire…

10 août 2015

La bouche rouge

Classé dans : 1-Nouveau, biotopes, éléments — naturnet @ 16:28
Agate de l'Allier

Agate

Le message d’Agate.

Au mois d’août, nous allions à la pêche sur le Cher.  Les pieds dans l’eau, un scion à la main, on grattait le sable pour attirer les goujons.
A cette époque, avant l’installation des sablières, la rivière était sauvage. Le cours présentait une alternance de “pelles”  et de “raides”, comme on dit en Bourbonnais. c’est à dire de zones calmes au fond sablonneux et de petits rapides caillouteux. Sur la rive dans le méandre, des plages de sable ou de galets. En face, l’eau plus profonde creusait la berge sous les racines des aulnes et des saules.  L’eau était claire, de longues herbes dansaient dans le courant. Sur une petite portion de  rivière la vie foisonnante choisissait ses préférences pour s’installer.

Là, parmi les galets, Agate m’a appelé, elle avait mis son rouge à lèvres pour attirer l’attention et pour plaire ; cela fait partie des préalables à toute opération de communication. J’étais très jeune mais déjà attentif aux signes. j’ai compris qu’elle avait un message à nous délivrer. je ne connaissais pas encore son langage mais j’avais l’intuition qu’il fallait s’intéresser à elle.

Poésie des noces hélicoïdales © P.L. 2015

5 septembre 2012

l’esprit prospecteur

Classé dans : éléments — naturnet @ 23:50

Quartz 130 x 110 mm

Il y a 30 ans, j’ai fait mes premiers pas avec l’esprit du prospecteur à La Bosse.

Pour ceux qui ne connaissent pas, c’était un lieu magique…  Beauvoir porte bien son nom.

Un grand trou occupé par un lac bleu, c’était l’ancienne mine de Wolfram et juste à coté, une autre excavation toute blanche d’Aplite et de Kaolin.

De l’eau coulait entre les deux carrières formant une petite cascade et ravinant le sol argileux. Elle dégageait des milliers de petits cristaux de quartz qui se mêlant aux paillettes de muscovite brillaient au soleil.

Parmi ces éclats, certains aux formes géométriques régulières attiraient mon attention…

De cristal en éclat et d’éclats en cristaux, l’argile à libéré ses protégés.

Un bloc de gros cristaux de Quartz dont l’un est biterminé,  le plus long fait plus de 8 Cm.

On parle de “l’énergie” portée par ces minéraux et d’autres propriétés plus ou moins douteuses… Je peux témoigner de l’intense excitation générée par la découverte de pièces minérales exceptionnelles, par le sentiment d’être l’heureux élu et ce sentiment perdure des années plus tard.

Tous les chercheurs connaissent cette sensation quand leur quête se voit récompensée par des jalons explicites.

21 février 2011

La vue est Belle

Classé dans : Ciel — admin @ 0:55

Halo solaire de 22°

Les rayons du Soleil jouent avec des cristaux de glace et le halo témoigne du  passage des ténèbres à la lumière.

Est-ce l’œuvre du resplendissant Belenos ou de la très brillante Belisma ?

Le phénomène s’est produit en février 2011 à Méribel en Savoie ; ce toponyme porte encore la trace de ces dieux celtes.

3 janvier 2010

pour les rois mages

Classé dans : Ciel — naturnet @ 13:49
halo de la Lune 2 janvier 2010

Halo lunaire (paraselene)

Comme pour prévenir les Rois mages, cette nuit, la Lune s’est parée de son grand halo.

(réfraction sur des cristaux de glace)

Pour les anciens, c’est un signe de pluie ou de neige dans les 2 jours…

15 août 2009

étoiles et chaos

Classé dans : Culture et valeurs, éléments — naturnet @ 0:00

Une histoire d’étoiles et de chaos

Il existe dans le sous-sol auvergnat, caché dans un manteau noir, une étoile d’azur, une star, comme celles qui brillent dans les contes de fées.

Cette étoile se fait discrète, un peu timide, il n’est pas aisé de la rencontrer. Il faut tout d’abord se rendre dans son monde.

C’est un chaos d’énormes blocs de pierre blanche. Blocs desquels s’écoule comme un sang épais de noir asphalte. C’est un monde d’odeurs, un subtile mélange aromatique ou se mêlent le parfum du bitume naturel et celui de l’argile humide.

Au début, on ne voit rien, que des tas de gros cailloux blanchâtres. Puis c’est par l’odorat que l’on se rend compte du coté singulier du lieu.

Alors s’approchant du monticule, on distingue des taches brunes séchées par le soleil sur les pierres blanches. A la surface de certains blocs, des larmes noires coulent de petites fissures exhalant un parfum caractéristique.

On peut alors pénétrer dans le royaume minéral. Escalader les premières pierres dont la surface exposée au soleil, à la pluie et à toutes les agressions du temps, s’est patinée. Progressant parmi des rochers apparemment identiques, le regard est attiré ça et là par une singularité. Ici la surface du caillou forme des mamelons, on dirait le cœur d’un choux fleur, là ce sont comme attirés par ce légume des escargots. Oui des escargots mais ils font parti de la pierre, et sont eux aussi remplis d’asphalte. Toujours pas de trace de la reine de ces lieux.

Il faudra revenir de nombreuses fois, s’imprégner progressivement de la magie de l’endroit, retourner quelques blocs de pierre en regardant bien à la surface, découvrir de tous petits éclats de lumière réfléchis par de minuscules cristaux dégagés par l’ altération. Ces éclats nous donnent la bonne échelle pour redescendre à un autre niveau.

Dés lors, ayant accès à un nouveau monde, nous allons de découvertes en découvertes; de petites perles brunes, jaunes et enfin là, émergeant d’une goutte de bitume, la perle bleue d’azur, sentinelle de Lussatite qui annonce la possible présence de notre étoile.

lussat

—————

Poésie des noces hélicoïdales © P.L. 1998

une autre noce Hélicoïdale

24 avril 2009

Escarboucle

Classé dans : Culture et valeurs, éléments — naturnet @ 22:14

Escarboucle

Points de vue :

  • la nature physique est subordonnée à l’élément spirituel

  • l’esprit est le produit de la matière

Refusant ce dualisme, l’escarboucle, charbon ardent, est venue révéler son message.

Il y a quelques années, elle s’est montrée sur la terre du jardin. Elle était terne mais on distinguait déjà ses facettes octogonales et triangulaires. Après quelques mois d’oubli sur le rebord de la fenêtre, un faible rayon de lumière incidente, un nouveau regard et, dans la main, elle a révélé sa vraie nature. Son cœur rouge s’est mis à rayonner comme une braise attisée par le souffle du vent.

Elle luit dans le noir

Elle luit dans le noir

Progressivement, elle a transmis son message d’eros, philia et agapè mais l’an dernier en avril, elle a poursuivi son chemin, égarée sur la berge d’une belle rivière, je pense que la dame de l’onde s’en est parée. Est-ce par hasard ?

—————

Poésie des noces hélicoïdales © P.L. 2019

Quelqu’un a dit  :  Soyez passant !

Attentifs à un faisceau d’événements et de sensations, une voie s’esquisse devant nous  ou en nous ; libres à nous de la suivre.

définition non définitive : L’attention est la capacité d’être sélectif et de se concentrer exclusivement sur ce que l’on veut percevoir…

31 octobre 2008

La pierre de rosée

Classé dans : Ciel, hortus, éléments — naturnet @ 1:02

L’eau dans tous ses états

Ce matin, il faisait  froid, les vitres de la serre sont encore décorées par le givre.

La structure de ces fleurs de givre est complexe ; un centre, des branches, des pointes,… On dirait comme une écriture mais dans quelle langue ?

Il nous faudrait une pierre de Rosette ou de rosée pour décoder ce message.

En cherchant bien, on finit par découvrir une signature, un cristal de glace parfait ; il s’agit d’un hexagone régulier.

La physique nous dit que les molécules d’eau H2O s’agencent pour former la “glace lh”, qu’elle cristallise dans le système hexagonal à la pression atmosphérique à partir de 0°C. Tout cela ne nous dit pas pourquoi tant d’harmonie, de délicatesse ?

L’eau minérale ? ou le minéral d’eau ?